NON AU BETONNAGE DU LITTORAL

IL FAUT SAUVEGARDER L'ESPRIT MAR VIVO (22/7/21)

NON, MADAME LE MAIRE NATHALIE BICAIS, AU BETONNAGE DE MAR VIVO

Non, nous ne sommes pas d'accord pour que ce petit coin de paradis du Sud Ouest de La Seyne sur Mer, proche de la mer, résidentiel, composé essentiellement de villas, perde son âme.

Non, nous ne sommes pas d'accord pour ce programme immobilier sur l'avenue des Fleurs, un coin calme par excellence, avec beaucoup de cachet (photos dans l'album), dans un écosystème urbain équilibré, devienne un coin surexploité en densité, en circulation automobile et en affairisme immobilier.

Sans oublier de mentionner que cette parcelle va être imperméabilisée sur une surface conséquente, que la nappe phréatique affleurante va être bousculée, alors que l'on entendait derrière les murs de la propriété des crapauds coasser la nuit, et les cigales faire leur récital le jour dans les chênes pluricentenaires de ces propriétés menacées.

Sans oublier qu'apparamment c'est ce fameux quota de logements sociaux à respecter, que tout le monde se refile comme une patate chaude, qui va imposer en force cet immeuble sur Mar Vivo, peuplé actuellement d'une majorité de retraités sans défense.

Bien entendu nous comprenons l'intérêt financier pour les promoteurs, achetant des villas anciennes ou pas, avec un peu de terrrain, pour les exploiter au mieux en mettant un maximum de logements. Car cette hauteur permise de 12 mètres est juteuse pour ces promoteurs, qui surexploitent alors la terre conquise. C'est de la confiture pour les spéculateurs sans complexe, et leurs associé(e)s.

Cette hauteur permise est d'ailleurs tout à fait en contradiction avec vos promesses électorales. Mais vous nous direz certainement que vous héritez de ce PLU, et de la pression folle de l'Etat de mettre des logements sociaux dans les quartiers épargnés. En fait il s'agit d'une erreur du PLU, à rectifier au plus vite, qui met ces rues discrètes et petites (Canto Cigale, Fauvettes, av des fleurs) dans une classification de zone urbaine dense avec commerces et grands axes de circulation (UBa). Quelle erreur!

 

Il est urgent de n'autoriser que des R+2 au maximum, et donc de modifier ce PLU pour protéger les quelques petites rues encore intactes. Nous comptons sur vous, et acceptons votre propos du 19 Août comme quoi vous allez vous y employer.

La Seyne doit promovoir des programmes immobiliers raisonnables, intelligents et concertés. Ce projet d'immeuble est tout le contraire.

 

CE PROJET N'EST PAS RAISONNABLE, et vous le savez.

 

En fait, pour les Seynois, et en particulier les résidents de Mar Vivo, c'est au moins la triple peine :

Un immeuble de haut standing, en adéquation avec le quartier, aurait eu l'avantage de ne pas dépareiller (avec 2 étages pas plus, et parking au rez de chaussée). Ici nous aurons un immeuble inesthétique, disgracieux, certes un peu arrangé, très haut, à haute densité (23 logements). Ce sera moche, comme une verrue.

Quid de la maison patrimoniale qui va se retrouver totalement à l'ombre de cet immeuble,

Quid de la Maison des Petits Frères des Pauvres, qui reçoit des handicapés et des personnes qui ont besoin de calme et de repos, juste en face de cet immeuble hideux et bourré de locataires.

Quid du passage piéton et pour handicapé sur l'avenue des fleurs qui mène à la mer? Ils y ont droit dès maintenant.

Quid des nombreux puits qui arrosent les petits jardins environnants ? La nappe phréatique va être bousculée, les puits également ainsi que les maisons patrimoniales tout autour du projet.

Quid des 2 x 23 voitures qui ne trouveront pas place dans le parking souterrain, d'autant plus qu'il a des chances d'être inondé par la nappe phréatique et par les pluies "cévenoles" sur ce terrain totalement imperméabilisé, le tout avec une gestion des eaux pluviales sur le PC totalement sousestimée ?

Les frais communaux, social oblige, seront répartis sur les Seynois, y compris les riverains, qui en plus devront payer pour cet environnement défiguré installé chez eux, malgré eux.

La valeur locative et foncière dans ce secteur va diminuer indubitablement, facilitant d'autres opérations immobilières. Bref un cercle vicieux lancé.

La surfréquentation sera une nuisance sonore et automobile qui se rajoutera à tous ces inconvénients qui s'empilent.

Ce quota de 100% dédié au locatif social mentionné sur la première page du permis de construire serait d'ailleurs une discrimination incroyable.

S'il en faut pour tout le monde, et nous ne sommes pas contre, nous pensons que les nouvelles constructions sur Mar Vivo devraient avoir une hauteur limitée à un étage, et exceptionnellement 2, mais jamais 3 étages. Ceci anéantirait la spéculation immobilière et préserverait ce petit coin de paradis de Mar Vivo. Il y a déjà assez de grandes résidences avec 3 ou 4 étages dans le secteur.

Et le sort de La Seyne se joue ici également : ville dortoir et sociale, ou ville touristique ?

Mar Vivo a déjà beaucoup donné.

En vous remerciant à l'avance pour l'attention que vous porterez à notre message, et à l'inquiétude des riverains de Mar Vivo.

 

20210718 195537

20210718 195519

20210718 195527

 

2maisons

Ref parcelles

Des chênes centenaires dans la propriété

 

Une atteinte globale sur l'environnement écologique de cette parcelle

 

Chene hauteur

Poteau de 2M qui sert de référence -> Chêne entre 12 et 14m

panneau

20210723 204132 1

Un projet locatif social à 100%. Bruits et incivilités garantis, incompatibles avec la maison de repos en face (Maison des Petits pères des Pauvres)..

Commentaires

  • Martin Annie

    1 Martin Annie Le 20/10/2021

    Et oui l architecte un vieux copain de Luminy.... C est quand plus facile...
  • Loock Mélina

    2 Loock Mélina Le 28/09/2021

    Je suis choquée qu’ un tel projet soit ainsi pensé…
    Mettre en péril un lieu si préservé.
    Que peut on faire de plus pour l’en empêcher ?
  • Gaël ALMODOVAR

    3 Gaël ALMODOVAR Le 12/08/2021

    J'ai 36 ans et je suis autiste asperger, Mar Vivo représente pour moi une très grande partie de ma vie et la voir être défiguré par de tels projets me dégoûte tellement, je suis très sensible aux changements et celui me terrifie spécialement. Ce projet est vu à mes yeux comme un acte criminel et il ne faut pas qu'il se réalise !
  • GIOT

    4 GIOT Le 10/08/2021

    Pourquoi créer des logements sociaux dans un environnement résidentiel et proche de la mer ?
    Comment dévaloriser le patrimoine immobilier et tirer vers le bas un quartier cossu de la Seyne sur mer ?
    Projet immobilier mis en silence et dévoilé après les dernières élections...
  • Solange Chassagnac

    5 Solange Chassagnac Le 04/08/2021

    Madame la Maire.
    Je croyais en vous,je pensais que nos souhaits de ne pas bétonner était dans vos projets mais je constate que cela reste que des promesses électorales ! Après l'arret du bétonnage de Coste Chaude j'avais beaucoup d'espoirs, hélas !!
    Pourquoi abîmer ce joli coin de terre! Pour toujours le profit !!
    Salutations !
  • Solange Chassagnac

    6 Solange Chassagnac Le 04/08/2021

    Madame la Maire
    Je croyais en vous pour avoir arrêté le bétonnage de Coste Chaude et voilà que cela recommence à Mare Vivo ! Pourquoi ne pas respecter vos engagements, notre quartier se détériore et cela est dommage !
    Faites que ce projet n'aboutisse pas !!
    En espérant que nos vœux soient respectés recevez mes salutations !
  • VASLIN

    7 VASLIN Le 02/08/2021

    En tant que président du conseil syndical de la copropriété : Les Jardins d'Azur, je suis contre ce projet !!
    et l'ensemble des copropriétaires est contre également !!
    Nous pensons que si ce projet délirant se réalise tout de même, Madame la Maire ............... !!
  • Tomes Jean-Pierre

    8 Tomes Jean-Pierre Le 02/08/2021

    Je suis contre ce bétonnage massif de marvivo, avant les élections la mairesse contre le bétonnage massif et ensuite après les élections favorable pour le bétonnage massif. Et encore plus qu'avant..) Lobye immobilier autour d'elle..
    Refus des immeubles à Coste chaude, 1 000000 d'euros payés à Bouygues et ensuite Amende de 800 000 euros d'amendes pour manque de logement sociaux. Pour faire plaisir à certaines élites de coste chaude, ( Notaires, Médecins, Chirurgien, Politiques etc....)
  • Rouilleau

    9 Rouilleau Le 01/08/2021

    L'architecte des bâtiments de France a donné son accord pour ce projet? C'est inconcevable.
    Non au bétonnage. Conservons notre quartier coquet.
    Les énormes taxes ne doivent pas financer un tel projet.
  • Rouilleau

    10 Rouilleau Le 01/08/2021

    L'architecte des bâtiments de France a donné son accord pour ce projet? C'est inconcevable.
    Non au bétonnage. Conservons notre quartier coquet.
    Les énormes taxes ne doivent pas financer un tel projet.
  • Pous nancy

    11 Pous nancy Le 31/07/2021

    Quand on plante des palmiers ....arbres bien peu Provencal ...c'est pour faire plaisir aux petits copains !alors quand l'architecte est bien connu
  • Dupuy joelle

    12 Dupuy joelle Le 30/07/2021

    Que dire des promesses de non bétonnage ! Il y en a déjà assez avec le domaine saint Georges et de l'augmentation de la circulation déjà bien dense qui s'en suivra il y a régulièrement des problèmes de pollution plage de mar vivo je n'ose pas penser à ce qu'il adviendra adieu le drapeau bleu.
  • Pechard

    13 Pechard Le 29/07/2021

    Je suis totalement opposée à ce projet qui dénaturera ce magnifique secteur de mar vivo. Cette petite maisonnette reflette la quiétude de ce quartier auquel je suis particulièrement attachée puisque je rêvais d y habiter pour toutes ses raisons J’y ai fait l’acquisition depuis peu d’un logement.
    Mme Le Maire s’il vous plait …prenez en compte nos avis
    Cordialement.
  • Laurence ARNAUD

    14 Laurence ARNAUD Le 29/07/2021

    SVP....Ne transformez pas notre ville à l'image de Six Fours où chaque parcelle avec maison est vendue à des promoteurs spéculatifs et qui ressemble désormais à une cité dortoir sans âme
  • Laurence ARNAUD

    15 Laurence ARNAUD Le 29/07/2021

    SVP....Ne transformez pas notre ville à l'image de Six Fours où chaque parcelle avec maison est vendue à des promoteurs spéculatifs et qui ressemble désormais à une cité dortoir sans âme
  • Garsiglia

    16 Garsiglia Le 28/07/2021

    Je suis contre, le bétonnage, habitant Portes Marines, bruit, pollution etc... Et si on a de la face, une parole même électorale doit être tenue.
  • rivieccio

    17 rivieccio Le 27/07/2021

    ce projet est impensable et inadmissible, alors pourquoi la municipalité a dépensé des sommes pour planter des palmiers partout si c'est pour détruire d autres arbres, des centenaires en plus, et la faune encore victime, pour encore défigurer un quartier, comme à six fours, sanary qui urbanisent à outrance, si bien que la circulation est totalement saturée, déjà que la voirie est en très mauvais état dans toute la ville. Mais où sont les écolos, que font ils pour arrêter ça et protéger l environnement, on voit fleurir de l urbanisation partout, c'est honteux, et à côté de ça, pas de cinéma, pas de pont pour la circulation, pas de corniche mise en valeur, pas de routes rénovées, centre ville mort, des priorités qui prennent des années
    d attente alors que TPM agit plus vite pour les projets à Toulon, je dis ça je dis rien. c'est très décevant.
  • Cuniberti Irène

    18 Cuniberti Irène Le 26/07/2021

    Outre les dommages écologiques comment envisager que 40 à 50 véhicules supplémentaires circulent dans ces petits rues qui se coupent à angle droit et où l'on se croise à peine ! et viennent sortir au rond point de Mar-Vivo déjà bien chargé ! ceux qui ont conçu ce projet sont incompétents ou irresponsables et les élus qui le cautionnent également .
  • Rebouché Gérald et Violette

    19 Rebouché Gérald et Violette Le 24/07/2021

    Grosse surprise en nous promenant dans le quartier de tomber sur ce permis de construire.....
    Qu en est il du stop au bétonnage?
    Où ce n’étaient que paroles de campagne ?
    Une honte !
  • Sekkal

    20 Sekkal Le 23/07/2021

    Bjr je ne veux pas que la seyne marvivo tamaris janas fabregas petit coin de paradis deviennent six fours bétonné on ns parle d ecologie de protection de la planète et à côté de ça le gouvernement somme les maires d amende si pas assez de construction sociale. Ras le bol de ces discours à deux sens sans cohérence. Je croyais que mme le maire etait ds un autre chemin celui de protéger et d encourager à la protection. Encore attristée peinée et pourtant pas surprise
  • CLAUDINE LEROY

    21 CLAUDINE LEROY Le 23/07/2021

    J e suis contre les nouvelles constuctions d'immeubles qui défigure le joli quartier de Mar Vivo !
  • Milcent Mireille

    22 Milcent Mireille Le 22/07/2021

    Pour infos et compléter l horizon prochain de mar Vivo : l hôtel du pas du loup vendu très récemment...l acquéreur a tout compris...pour le remplir il loue ses chambres a un organisme de migrants a 90 € la journée...

Ajouter un commentaire

Anti-spam