Nappe en danger

Nappe phréatique sur Mar Vivo, Avenue des Fleurs

Les points noirs représentent les puits actuels. Ils montrent que tout le quartier est posé sur cette nappe phréatique.

La nappe phréatique est à l'épicentre du projet. Nous le savons d'après les débits des puits environnants. De plus le surplus se déverse en continu dans la mer, qui n'est que 170 mètres plus bas.

Notre avocat Théodore Catry (un très bon avocat) dit la chose suivante :

L’article R. 111-2 du code de l’urbanisme impose le refus de tout projet ou, à tout le moins, l’édiction de prescriptions spéciales « s'il est de nature à porter atteinte à la salubrité ou à la sécurité publique du fait de sa situation, de ses caractéristiques, de son importance ou de son implantation à proximité d'autres installations. »
Sur ce point, je ne peux que m’associer au recours introduit devant vous par la Confédération Environnement Méditerranée qui conclut à l’existence d’un risque de déstabilisation des masses d’eau souterraines lié à la construction d’un parking sous-terrain.
Cette perturbation peut en outre se traduire par des variations des volumes d’eau présente dans les nappes, dont les conséquences ne sont manifestement pas maîtrisées ni même étudiées.
La modification du régime hydrique des sols peut pourtant provoquer des conséquences graves, étant noté en particulier :
3
- La présence de demeures patrimoniales dont les fondations peuvent être déstabilisées et provoquer des désordres structurels importants ;
- Le captage des eaux souterraines à usage domestique par certains riverains qui pourrait être perturbé, voire anéanti, par les mouvements de nappe.
Il apparaît, dès lors, que vos services auraient dû a minima, en application de l’article R. 111-2 du code de l’urbanisme, prescrire la réalisation d’une étude hydrogéologique ou toute mesure susceptible d’évaluer l’impact du projet sur les nappes d’eau souterraines, puis d’en éviter ou à défaut en réduire les effets.

Puits 1Puits 1 (1.36 Mo) Plan avec la distribution des puits à télécharger

 

Puits 2

DANGER DE POLLUTION EXTRÊME

DE TOUS LES PUITS DU QUARTIER !

La construction de l’immeuble à l’angle de la rue des Fleurs et de la rue Canto Cigale suppose, pour l’édification des fondations et du parking souterrain, situé au-dessus de la nappe phréatique, un forage important qui implique l’utilisation de produits chimiques très toxiques (les adjuvants du béton).

Or de nombreux puits sont alimentés par cette nappe. Certains servent à l’arrosage de jardins potagers, d’autres débouchent même dans une cuisine ou une chambre (constructions anciennes).

Halte aux pollutions masquées !

 

Quelques exemples qui montrent que les puits font partie intégrante des maisons des rues Canto Cigale et Avenue des Fleurs. Les puits  sont parfois accessibles dans les chambres de habitation ou dans les cuisines.

Puits wa0003

Puits dans chambre

Puits131911

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam