Pollution automobile

Les différentes pollutions

Les voitures semblent être le moteur incontournable de la ville. Tout est fait pour sa circulation sans contrainte. Idem pour les parkings qui consomment beaucoup de place. Et rien n'est remis en question. Comme si c'était un besoin vital, et qu'il n'était pas possible de réfléchir à la remise de sa suprémacie irréfléchie.

Bien entendu, la voiture représente avant tout un modèle économique, avec ses taxes à tous les niveaux. L'Etat ne peut pas s'en passer dans sa course en avant (en voiture bien entendu) pour payer ses dettes.

Tout cela doit être remis en question.

Certes la voiture va devenir électrique, et on peut se demander comment l'état va faire sans les taxes sur les carburants.

D'autant plus que l'électricité, qui sera toujours plus chère, pourra être fournie, en grande partie, par une auto-consommation.

Mais quand la voiture ne laisse pas le passage sécurisé aux piétons, aux cyclistes, aux handicapés, alors nous devons protester. (page suivante). 

Mais il faudra se heurter aux mentalités archaïques des institutions.  Le "tout bagnole" doit être combattu.

A certains endroits, et presque miraculeusement, des municipalités vont de l'avant et se décrassent des mentalités passéistes. Par exemple à Dunkerque, Montpellier,et 28 autres villes, les transports en commun sont gratuits, avec pour objectif de désengorger les voies urbaines. Le pari est en passe d'être réussi.

Les bonnes intentions, énergies renouvelables, transports durables, besoin d'air pur sans CO2, doivent être être suivies et réalisées.

 

 

To be continued

Et les handicapés ♿️ ?

1000007217

Le chemin de Fabrégas

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×