BATEAU BUS Sablettes<-<Centre-Ville

littoral_seynois Par Le 11/12/2022 0

FAUT-IL REMETTRE EN SERVICE LA LIGNE LES SABLETTES <-> CENTRE_VILLE de la Seyne Sur Mer

 

Ce que nous avons répond pour l'enquête publique :

 

Ce bus sera dépendant au moins partiellement de la circulation.  Mais pour la faciliter. C'est une contradiction évidente.

En particulier ce bus long ne passera pas facilement au niveau du port- centre-ville de La Seyne. Lieu sans solutions depuis 35 ans (tunnel, pont?).

Ce BHNS facilitera les déplacements du port de La Seyne vers Toulon. Il profitera aux croisièristes pour aller à  Toulon car la ligne maritime est vite saturée à  l'arrivée d'un bateau apportant 1000 à  2000 touristes.
Mais il ne profitera pas aux Seynois en général car il s'arrête au Bois Sacré. 
(rem : dans la vraie vie s'il faut prendre 2 ou 3 bus pour arriver sur un lieu de destination on prend sa voiture).

La dynamique des fluides fera que ce BHNS va vider encore plus vite le centre-ville moribond de La Seyne.

ENCORE BRAVO pour ce fiasco prévisible.
ASSOCIATION LITTORAL SEYNOIS 

LE CONTEXTE :

Point 1 : Il y a une dizaine d’années ou plus, cette ligne maritime a été ouverte. Devant le manque d’affluence, cette ligne a été fermée. Nous recherchons plus de précisions sur la chronologie de cette ligne qui a fait long feu.

Point 2 : L’état d’esprit de la municipalité a changé depuis ce temps là, du moins on l’espère. Nous n’en sommes plus à la nostalgie des chantiers navals et des combats CGT qui donnaient du baume au cœur à la population, et au conseil municipal. La Seyne Sur Mer s’ouvre sur le tourisme et les technologies de pointe.

Point 3 : Dans le cadre de ce changement d’état d’esprit, le combat est mené au niveau du centre-ville, qu’il faut revivifier. Ce qui veut dire qu’il faut le rendre plus attractif et plus accessible.

Le challenge est de taille car le centre-ville a le charme et le désavantage d’une ville provençale avec ses petites rues, le tout coincé entre le port et de nombreuses collines. Donc pas ou peu de place pour des parkings pour accueillir tous les visiteurs et acheteurs que l’on souhaiterait avoir. A moins d’investir massivement dans ce sens,  en parkings souterrains ou à étages, ce qui peut prendre de nombreuses années. Sans parler du "pont de la réconciliation" qui, s'il se fait, prendra une génération pour s'implanter.

Point 4 : Et oui la dynamique d’activité d’un centre-ville dépend de son accessibilité, et apparemment certains élus de la majorité municipale ne l’ont pas encore compris. Ils sont restés dans l’esprit mini décrit de notre point 1. Vous pouvez vous en rendre compte sur l’extrait de Var Matin joint.

Point 5 : Nous ne sommes pas des donneurs de leçon mais cela ne nous empêche pas de prendre les exemples d’autres municipalités pour suggérer une politique de la ville plus efficace. Pourquoi pas des vélibs électriques comme à Six-Fours, pourquoi pas des mini bus électriques pour aller d’un parking à l’autre, comme à Six Fours ! Et pourquoi refuser cette ligne maritime Sablettes<->Centre-Ville, au moins dans la période estivale ? 

C'est un investissement pour sortir le centre-ville de La Seyne de son endormissement.

Screenshot 20221206 085059 var matin

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam