INTRODUCTION

De la sérénité verdoyante à l'enfer bétonné

Les riverains d’un quartier tranquille de Mar Vivo découvrirent un jour un panneau d’affichage édifiant. Un immeuble de 12 mètres de haut, 23 logements locatifs en face de chez eux. Pourquoi cet immeuble dans un quartier paisible, avec ses petites maisons patrimoniales, ses petites rues sans même un trottoir piéton digne de ce nom, pourquoi un projet qui va raser tous les arbres et chênes centenaires sur les 60 mètres de façade sur rue ?

C’est en décortiquant les raisons d’être de cette validation du permis de construire par le service d’urbanisme de La Seyne sur Mer que l’on va découvrir des surprises hallucinantes. Ces dernières sont le reflet de la France, de son administration complexe, de ses lois qui peuvent être déboutées par d’autres lois, de ses jeux politiques, et bien d’autres choses peu reluisantes.

Nous allons vous faire découvrir au fur et à mesure ces surprises. C’est du vécu, de l’authentique, dont on se serait bien passé.

INTRODUCTION

Surprise n°1 : l'affichage règlementaire du PC accordé.

Surprise n°2 : la nappe phréatique

Surprise n°3 : la date d'affichage fait débat

Surprise n°4 : Eradication des chênes centenaires

Surprise n° 5 : Surface construtible dépassée

Surprise n° 6 : Avis de l'Architecte-Conseil.

Ajouter un commentaire

Anti-spam